Journée Pastorale du 1er octobre 2021

 Le vendredi 1er octobre dernier, l’ensemble des élèves de l’école et du collège F. Cartannaz a vécu une journée pastorale, dans l’élan du congrès mission qui s’est déroulé à Besançon les 1er, 2 et 3 octobre 2021.


 
Les élèves de l’école primaire ont rencontré trois sœurs de la charité, venues témoigner de leur mission et leur communauté, présente dans le monde entier. Elles ont présenté aux enfants qui étaient Sainte Jeanne Antide Thouret et leur ont expliqué leur quotidien de religieuse : ce sont des femmes comme les autres qui travaillent, vivent au contact de la société, aiment s’amuser. Mais c’est le souci d’aider les personnes dans le besoin (personnes âgées, enfants, personnes démunies…) qui est central dans leur vie, comme c’était le cas pour Jeanne Antide Thouret. Pour de nombreux élèves, c’était la première fois qu’ils rencontraient une religieuse et ils ont été étonnés de voir que leur mission au service des autres les rendait très heureuses. 
 
Quant aux collégiens, ils ont eu la joie d’accueillir le frère Jean-Claude, frère mariste, qui était présent à l’Institution François Cartannaz il y a plusieurs années. Chacun a pu découvrir la vie de Saint Marcelin Champagnat, fondateur de la communauté des frères maristes, ainsi que celle de François Cartannaz, qui fonda le pensionnat d’Ecole en 1903 pour apporter un enseignement à huit jeunes de milieu rural. Le frère Jean-Claude a rappelé à chacun les valeurs chères à l’établissement, héritées de Marcelin Champagnat : respecter les autres et les biens, découvrir la foi chrétienne, agir en responsable, prêter attention à chacun… Les élèves ont particulièrement été étonnés de voir l’évolution de l’établissement tout au long de ses 50 années d’existence.

                                                            
 
Les élèves de 6ème ont eu la chance de partager un moment avec le Père Jean-Baptiste et le Père Vincent, deux prêtres présents sur les réseaux sociaux depuis le confinement. Le Père Vincent est un « Tik-Tokeur » qui répond aux interrogations de ses abonnés au sujet de la religion. Les 6èmes ont pu profiter de leur présence pour échanger sur les dangers liés aux réseaux sociaux. Les deux prêtres ont aussi eu l’occasion d’expliquer aux élèves leur parcours, leur mode de vie et de répondre à leurs questions sur la foi et la vocation.


                                           




Enfin, les élèves de 4èmes et 3èmes se sont rendus à l’église Saint Louis de Montrapon pour assister à la conférence musicale du slameur Eurêka autour du thème « vivre ses rêves, trouver sa voie, s’écouter ». L’artiste a témoigné de sa reconversion professionnelle et a partagé avec les élèves plusieurs clés pour trouver leur voie : ne pas oublier de rêver, agir sans craindre l’échec ou le regard des autres… La conférence a été ponctuée par l’interprétation de plusieurs slams d’Eurêka, dont la particularité réside dans le « twist » final, qui donne tout son sens au texte.

                                                                                            

 
 

La Pastorale au collège

" Je ne peux pas voir un enfant sans avoir envie de lui dire combien Dieu l'aime"
Saint Marcellin Champagnat


 

Le projet d'établissement de l'école et du collège se réfère à l'Evangile qui s'inscrit dans le cadre des orientations pastorales diocésaines.
Dans les statuts de l'Enseignement Catholique, il est signifié que "tout établissement catholique est une institution chrétienne, ce qui le conduit à inviter les membres de la communauté éducative à prendre en compte l'impact de la foi chrétienne dans la culture".

L'Institution accueille donc chaque jeune dans sa singularité, tout en ayant à coeur d'annoncer l'Evangile. Elle se veut respectueuse du pluralisme des cultures et des religions, des personnes quel que soit son parcours dans la foi. 

L'équipe pastorale propose des temps forts liturgiques aux enfants tout au long de l'année : Messe de rentrée en lien avec la paroisse, célébration à Noël, temps de Carême, messe à Pâques. Elle prend soin d'adapter ces temps selon l'âge des élèves.

Enfin, des temps de prières hebdomadaires sont proposés aux enfants ainsi qu'au personnel, à l'oratoire, au sein de l'établissement.

 

«